Vous êtes ici : Accueil > Ressources > Catalogue du Scéren/CNDP > Le Petit Chaperon rouge (spectacle de théâtre musical) de G. APERGHIS
Publié : 19 novembre 2009
Format PDF Enregistrer au format PDF

Le Petit Chaperon rouge (spectacle de théâtre musical) de G. APERGHIS

D’un abord complexe, l’utilisation de cette œuvre demandera au professeur un minimum de préparation pour pouvoir tirer parti des nombreux thèmes explicités dans le livret de pistes pédagogiques joint au DVD.

Pour exemple, voici un extrait video qui peut permettre de travailler sur plusieurs axes problématiques :

<embed src="http://videoflash.ac-rouen.fr/player/mediaplayer.swf" width="320" height="260" allowscriptaccess="always" allowfullscreen="true" flashvars="width=320&height=260&file=rtmpt://fms.ac-rouen.fr/vod/musique&id=le_petit_chaperon_rouge_&image=http://videoflash.ac-rouen.fr/vignettes/musique/capture_VLC2009-11-19-11h30m21s62.jpg" type="application/x-shockwave-flash" pluginspage="www.adobe.com/shockwave/download/download.cgi?P1_Prod_Version=ShockwaveFlash" />

La variation à partir de la couleur vocale (2 voix psalmodiées à intervalle de quarte augmentée / voix parlées théâtralisées en alternance ou en synchronisation avec variante d’intensité) et qui viendra donc, soit compléter une séquence sur la gestion de la répétition, soit intervenir dans un thème de cours concernant l’idée de permanence et diversité des styles à travers les époques (du chant grégorien au théâtre musical)

deus in adjutorium meum -  MP3 - 651.2 ko"
deus in adjutorium meum
XIIe s. polyphonie en 5tes parallèles
extrait audio Chaperon rouge  -  MP3 - 342 ko"
extrait audio Chaperon rouge
voix parallèles en 4tes aug

Le rôle théâtral des instruments, mis en scène à l’égal des personnages. Cette œuvre pourra donc constituer un écho à toute séquence exploitant l’idée de l’instrument acteur d’une histoire dans les habituels Pierre et le loup de Prokofiev ou Carnaval des animaux de Saint-Saëns... ou, plus original, de l’instrument interlocuteur ou commentateur dans cet extrait de Poulenc-Cocteau la Voix humaine, sorte de monologue féminin, mais dans lequel le compositeur fait des instruments tour à tour le correspondant du téléphone ou le traducteur des sentiments éprouvés par le personnage.

La voix humaine F. Poulenc - J. Cocteau -  MP3 - 2 Mo"
La voix humaine F. Poulenc - J. Cocteau
extrait

Le découpage formel soutenu par l’intervention du duo de clarinettes comme interlude structurant de l’œuvre, que ce soit sur le plan sonore ou visuel : on pourra s’en servir comme tremplin vers la découverte d’une forme de base telle que la forme rondo ou la forme couplet / refrain.

A plus grande échelle, si l’on observe le découpage de l’œuvre complète, on pourra envisager un travail sur la compréhension de la construction dramatique en écho à celle d’un opéra (exposition / péripéties / dénouement) à mettre en parallèle, pour les plus avancées de nos classes, avec la forme Sonate (exposition / développement / réexposition) [cf : Charles Rosen le Style classique].

Plus loin encore, cette œuvre peut également servir de support d’inspiration pour une création inter-disciplinaire à partir d’un conte (ce qui convient tout à fait à la classe de 6e) à mettre en scène et à enrichir, dans le cadre du projet musical, par des interventions vocales et instrumentales alliant donc une réflexion sur le découpage formel et la « coloration » diverse et variée du texte.


A vous de poursuivre donc la déclinaison de vos idées en fonction des nombreuses ouvertures pédagogiques offertes par cette œuvre.