Vous êtes ici : Accueil > Pédagogie > Didactique > la Problématique de l’évaluation par compétences dans les Nouveaux Programmes (...)
Publié : 7 juillet 2009
Format PDF Enregistrer au format PDF

la Problématique de l’évaluation par compétences dans les Nouveaux Programmes (2009)

L’objet de ce diaporama se décline en 4 points :
- Définir ce que sont les objectifs de compétence
- Comprendre les enjeux de l’apprentissage par compétence
- Concevoir les éléments de l’évaluation en fonction de ces objectifs
- Envisager des outils pour la mise en œuvre de cette évaluation

Ce travail se veut humblement ouvrir une réflexion et proposer des éléments pratiques dont j’ai pu tester par ailleurs l’efficacité dans un autre domaine : c’est ainsi que j’ai déjà depuis deux ans procédé de cette manière pour aider les élèves à mieux gérer leur cahier afin que celui-ci devienne un véritable outil d’apprentissage.

grille de notation des cahiers -  Word - 33 ko
grille de notation des cahiers

Aidée des grilles proposées pour définir les objectifs de l’élève et encadrer ses progrès, j’ai ainsi pu constater que beaucoup devenaient plus facilement autonomes et comprenaient mieux ce vers quoi ils devaient tendre. Une adhésion ainsi remportée amenait alors l’élève à davantage s’investir de façon volontaire.

Diaporama sur l’évaluation

info document -  Zip - 18.3 Mo

Dans le travail engagé cette année à la lumière des nouveaux programmes, j’ai voulu tenter l’extrapolation de cette première approche pour comprendre :

  • de quelles façons :
    - diriger les choix d’objectifs de compétences en vue d’une évaluation à brève et longue échéance
    - mettre en œuvre de façon continue l’évaluation tant sommative (de la part du professeur) que formative (impliquant l’élève dans une auto-évaluation propre à le faire adhérer au projet de formation qu’il doit faire sien)
    - passer d’une évaluation numérique à une évaluation relative, permettant plus de souplesse et donc une meilleure adaptation au profil individuel de l’élève.
  • quel(le)s sont :
    - les outils
    - la fréquence
    - les potentiels de remédiation et de souplesse d’acquisition par rapport au temps d’apprentissage de l’élève
  • les difficultés pédagogiques à envisager pour notre propre gestion du cours :
    - anticiper un parcours d’acquisition de compétences (comment ordonner, hiérarchiser les compétences sachant qu’une modélisation n’est pas possible par rapport à la pluralité des profils établissement)
    - gérer une évaluation à multiples facettes avec des différentiels d’avancement parfois importants entre les élèves (problème de l’hétérogénéité)
    - gérer les allers-retours prof/élève des fiches d’auto-évaluation à valider (façon B2i)
    - prévoir les bons outils d’évaluation permettant aux élèves (autant qu’aux familles) de bien cibler et de comprendre les objectifs visés.
    - mettre en cohérence les activités choisies du cours avec les objectifs énoncés en préalable.
    - garder une place dans les séquences suivantes pour revenir sur les objectifs non aboutis.
    - prévoir enfin une translation entre le système de validation relative (acquis / en cours d’acquisition / non acquis) et le système d’évaluation numérique encore actuel (notation sur 10, 20...)

    ... le tout devant permettre de cerner les enjeux de ce nouveau mode d’évaluation, plus encourageant pour l’élève car définissant plus clairement les étapes de son apprentissage.